Two Weeks?

(Histoires du Dark Kingdom, Part 2)

© 1997/08/28 by Stayka deyAvemta

Traduction de Dominique 'Doom' Theberge, © 1998/07/29


Back to Dark Kingdom Home | Dark Kingdom Stories | Stayka's Site Index


English Version | Deutsche Fassung


" Je lui donne deux semaines. " Dit Jadéite.

" Je ne savais pas qu'être optimiste faisait partie de ta description de tâches. " Répondit Néphrite en levant les sourcils. " Je dirais un maximum de trois jours de plus, et il est fait. " Il buvait un excellent vin rouge d'un verre de cristal. Ça allait presque avec la couleur de ses longs cheveux vagués.

" C'est ce que tu as dit il y a trois jours. Et il y a une semaine... Je pensais que tes étoiles savaient tout. " Jadéite décida d'aller remplir son verre. S'il y avait une seule chose de bonne à dire au sujet de son collègue, c'est qu'il savait quoi boire. Néphrite décida d'ignorer le sarcasme.

" Tu peux me croire pour ça - et quand il sera débarrassé de Kunzite, je suis sûr qu'elle va décider de le lâcher sur toi. "

" Pourquoi moi? " Demanda Jadéite. " Ne serais-tu pas mieux qualifié pour l'entraîner? "

" Non! " Le deuxième roi du Dark Kingdom secoua énergiquement la tête. " Pas une autre fois ", ajouta-t-il mentalement. Mais il était mieux de ne pas dire à Jadéite combien proche il avait été d'être tué par cette larve assassine.

" On pourrait presque penser que tu as peur de Zoisite. " Le taquina Jadéite.

" Je n'irais pas si loin. C'est juste que je déteste cette petite fouine malicieuse... " Il ajouta quelques descriptions plus colorées qui impliquaient la famille douteuse de Zoisite et ses goûts probables.

" D'accord, je vois ce que tu veux dire. " Jadéite sourit à son vis-à-vis. " Mais je dis qu'on devrait regarder le spectacle un peu plus longtemps. Ça peut même devenir amusant. "

* * *

Le sujet de la discussion précédente cherchait désespérément un moyen de contourner le serment que Kunzite l'avait forcé à faire. S'il y avait n'importe quel moyen de briser la connexion qui liait ses mots à sa vie - mais non!

C'était humiliant. Seulement penser à ordonner à un youma de lui tendre un piège mortel et il se sentait immédiatement comme si toute son énergie l'avait quitté, et chaque respiration devenait un vrai combat pour un peu d'air.

Il le tuerait pour _

Et voilà encore... Une vague de douleur traversa son corps, et Zoisite se plia de douleur. C'était tellement injuste, il pensait en serrant les dents. Si seulement il pouvait faire quelque chose pour enlever cet air suffisant du visage de son tuteur! Épuisé il tomba à genoux.

Comme s'il l'avait appelé, Kunzite se matérialisa dans ses quartiers.

" C'est l'heure de... " Il commença, mais remarqua ensuite l'état misérable du jeune homme. " Tu essayes encore de trouver un moyen de te débarrasser de moi? " Il sourit. " J'admire ta détermination, petit rat. "

Zoisite fit la moue. Ce serait plus facile, s'il pouvait vraiment haïr le grand roi aux cheveux d'argent. En fait c'était plus par principe qu'il s'opposait au serment qui lui avait été imposé.

Kunzite secoua la tête et l'aida à s'installer dans une chaise. " Je me demande si tu pourras jamais accepter la défaite. " Dit-il presque tendrement.

Zoisite le regarda avec un regard si rempli de douleur que Kunzite eut à combattre l'impulsion d'aller réconforter le beau jeune homme. Il se demandait seulement combien de cela était fait pour le manipuler, comme Zoisite n'avait plus la possibilité de l'attaquer physiquement.

Le grand roi enroula sa cape autours d'un bras et s'assit dans la chaise en face. Calmement, il regarda Zoisite se calmer. Il réalisa que c'était facile pour lui de se perdre dans les beaux regards de son élève alors qu'il étudiait les grands yeux d'émeraude de Zoisite et les longues boucles qui étalaient une couleur comme celle de l'or légèrement teintée de cuivre.

Difficilement, il se rendit compte qu'il trouvait de plus en plus difficile de garder une attitude professionnelle avec Zoisite, et il se demanda si ça pouvait être causé par un autre des pouvoirs de Zoisite qu'il ne se serait pas donné la peine de mentionner alors qu'il était testé.

" Est-ce que ça va mieux maintenant? " Demanda-il finalement, laissant de côté les déconcertantes émotions. Après tout il n'était pas là pour l'admirer, il avait un message à transmettre, et sa reine attendait.

Zoisite hocha la tête.

" Queen Béryl souhaite qu'un objet appelé 'cristal d'argent' soit trouvé. Comme ça apparaît elle veut que ce soit toi qui cherche cet objet, une espèce de test pour tes habiletés. "

" Alors je ne devrais pas la laisser attendre. " Sans hésitation il disparut dans une tempête de pétales.

Kunzite soupira à la démonstration, avant de se lever et de lisser sa cape. Puis il se téléporta après Zoisite et apparut dans la salle d'audience de Queen Béryl. Évidemment il était le dernier arrivé, et la femme sur le trône lui adressa un regard désapprobateur.

" Tu es en retard. " Remarqua-t-elle aigrement.

" Je vous supplie pour votre pardon, Votre Majesté. " Dit Kunzite automatiquement.

Jadéite et Néphrite, qui étaient déjà là, échangèrent un regard amusé. La vanité de Kunzite deviendrait un jour sa perte. Il avait probablement été debout devant un miroir toute la dernière heure pour déterminer quel mouvement de sa cape impressionnerait le plus ses admirateurs.

" Il est toujours en vie. " Chuchota Jadéite presque avec regret.

" Je peux voir ça aussi. " Murmura Néphrite. " Et cette énervante petite horreur aussi... "

" Zoisite. " La voix de Queen Béryl mit fin à leur tranquille conversation.

Le petit homme inclina la tête. " À votre service, ma reine. "

" J'ai entendu dire que ton entraînement avançait bien. J'ai décidé de te donner la mission de retrouver le cristal d'argent. " Bien sûr elle ne mentionna pas que quelques douzaines de youma avaient reçu le même travail, mais ce n'était pas des affaires du quatrième des rois de toutes façons. Finalement il avait une mission! Les yeux de Zoisite s'éclaircirent.

Malheureusement Béryl n'en avait pas fini. Après qu'elle eut rapporté tout ce qu'elle savait de l'objet mystique, elle ajouta : " Kunzite va surveiller tes progrès. "

L'air de Zoisite devint déception, même s'il n'osait pas adresser un regard mauvais à Queen Béryl. C'était beaucoup trop dangereux de la mettre en colère dans la salle d'audience devant ses loyaux sujets. Mais il y aurait des opportunités, il en était sûr. Peut-être qu'il pourrait la surprendre seule et à l'improviste...

Quand même, il inclina encore la tête, obéissant. " Comme vous voulez, ma reine. " Dit-il.

Béryl donna aux autres leurs ordres aussi, avant de renvoyer sa cour.

* * *

" Surveiller mes progrès. " Zoisite marmonnait haineusement quand il apparut dans ses quartiers. " Suis-je un roi ou pas? Et pourquoi est-ce qu'elle ne pourrait pas le demander à Jadéite ou Néphrite? Je pourrais au moins me venger d'eux, s'ils me tombent sur les nerfs! "

Un ricanement discret lui parvint de derrière. Zoisite se retourna. Qui d'autre? Kunzite se tenait contre le mur, bras croisés, et le regardait avec amusement.

" Pauvre petit rat. " Dit-il moqueusement.

Zoisite eut l'air de vouloir sauter sur son entraîneur, mais soudainement une expression douloureuse apparut sur son visage et il s'arrêta, les poings serrés.

Kunzite s'assit dans une chaise et attendit que Zoisite se calme et surmonte la douleur que négliger son serment lui avait causé. Le jeune homme était beaucoup trop impulsif et vengeur, un trait qui pouvait lui être fatal un jour.

" As-tu déjà un plan pour retrouver le cristal d'argent? " Demanda Kunzite.

" Pas encore. " Admit Zoisite avec réticence. " Mais j'y travaille. " Il eut une expression de farouche détermination.

" Bien. "

Zoisite marchait de long en large alors qu'il essayait de trouver un plan, alors qu'il essayait de regarder Kunzite discrètement. Il admirait le calme qui irradiait de l'homme, comme si rien ne pouvait le faire agir sans réfléchir ou témérairement - et par-dessus tout il était très beau avec ses longs cheveux blanc argenté et ses froids yeux de platine.

C'était curieux, Zoisite pensa rêveusement, comment d'une certaine façon il se sentait étrangement à l'aise aux alentours de Kunzite. Depuis qu'il avait été forcé de se soumettre à ce maudit serment, son instructeur n'avait rien fait contre lui. Il était sûr que Néphrite ou Jadéite auraient immédiatement pris avantage de son incapacité de rendre les coups.

" Si tu continues encore plus longtemps à marcher de long en large tu vas creuser une tranchée ici. " Commenta Kunzite.

" Je travaille sur mon plan. " Plaida Zoisite.

" Est-ce que ça implique fouiller la Terre entière à pied? Si oui, je peux comprendre la nécessité de s'entraîner à marcher. "

" Pourquoi est-ce que vous riez toujours de moi? " Zoisite bouda et décida de léviter décorativement.

" Parce que tu es tellement mignon quand tu boudes. " Dit Kunzite en grimaçant. Il trouvait que c'était un changement agréable qu'il y ait une personne dans le Dark Kingdom dont il n'avait pas à se méfier continuellement. C'était ironique que ce soit le plus vicieux et malicieux petit rat aux alentours, mais d'une certaine façon il ne pouvait pas s'empêcher d'admirer Zoisite pour sa sournoiserie.

" Si au moins elle avait été plus précise dans la description de ce maudit cristal! " Zoisite décida de retourner au travail qu'il avait reçu.

" Considère ça comme un plus gros défi. " Suggéra Kunzite, levant les yeux là où Zoisite flottait.

" Merci - tu est d'une grande aide. " Dit Zoisite froidement.

" Qui a dit que j'étais supposé t'aider? Béryl m'a seulement dit de 'surveiller tes progrès'... "

Le ton moqueur de Kunzite fit encore enrager Zoisite, et avec un sifflement furieux il se jeta sur l'homme assis. Bien sûr la pénalité vint immédiatement , et au lieu d'une attaque décente il tomba simplement en un tas.

" Umph. " Kunzite grogna à l'impact du missile humain. Bien sûr Zoisite se sentit encore pire quand l'effet du serment s'installa. Il se tordit en agonie.

" Et qu'est-ce que c'était supposé accomplir? " Demanda Kunzite en levant le sourcil. Il regarda le jeune homme qui reposait étendu sur ses genoux et se battait pour respirer. Les cheveux or-cuivre de Zoisite étaient échevelés, et ses yeux d'émeraude le regardaient pleins de reproches.

Sa proximité était déconcertante, d'après Kunzite. Doucement il repoussa une mèche de cheveux des yeux de Zoisite. Son petit élève était étonnamment beau, d'après lui. Et qu'il ait du caractère le rendait encore plus attirant.

" Ne dis rien. " Grogna Zoisite, mais ne se pressa pas de se lever. Il se sentait toujours un peu faible, et de toutes façons, c'était tout de la faute de Kunzite. En plus, il se sentait confortable là où il était.

" N'as-tu pas quelque chose à faire? " Demanda finalement Kunzite. Il pensait qu'il n'était pas sage de céder à la tentation, malgré qu'il devienne de plus en plus difficile d'y résister.

Zoisite rougit et se leva. La couleur de ses joues contrastait avec la teinte cuivrée de ses cheveux, remarqua Kunzite, absent. Zoisite aperçut ses cheveux emmêlés dans le miroir sur le mur à sa gauche. Avec un petit cri il sauta sur un tiroir, en sortit une brosse et travailla furieusement à sa coiffure.

" Tu pourrais m'aider avec ce cristal d'argent, n'est-ce pas? "

" Et pourquoi le devrais-je? " Demanda l'homme aux cheveux argentés, amusé.

" Pourquoi pas? " Zoisite lui adressa un regard boudeur.

Bon, là il avait raison, admit Kunzite. Justement il n'avait pas d'autres ordres que de surveiller Zoisite, et c'était plus facile en restant aux alentours. En plus il avait à admettre qu'il commençait à aimer son élève.

" Très bien. Je vais t'assister dans ton travail. " Approuva Kunzite.

* * *

Néphrite soupira. Maintenant même les deux semaines de Jadéite étaient finies, et ni Kunzite ni Zoisite n'était encore mort. Il ne pouvait pas comprendre comment Kunzite avait pu éviter les cristaux de glace de la petite fouine ambitieuse.

Il l'avait vu dans les étoiles - Antares en Scorpion avait promis mort et destruction. Il fronça les sourcils en pensant à quelque chose. Est-ce que ça avait promis ça?

Soudainement il commença à ricaner. Non, ça ne se pouvait pas, ou oui? Après tout, le Scorpion n'était pas seulement le signe de la mort et de la destruction, il contrôlait aussi la passion et les désirs noirs...

Peut-être Jadéite avait-il raison, ça allait devenir amusant.

Fin de la part 2 - Part 3


Back to Dark Kingdom Home | Dark Kingdom Stories | Stayka's Site Index


Disclaimer: SailorMoon is the property of Takeuchi Naoko, Kodansha and Toei Animation. All characters, settings etc. are used without permission. This is an amateur fiction, and I definitely won't make any money of it.


This page belongs to Stayka's Dark Kingdom Home at http://www.dark-kingdom.de

© by Stayka deyAvemta - Email: zoisite@dark-kingdom.de

Valid XHTML 1.0! Valid CSS!